Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Pratique et promotion d'actions citoyennes dans la commune de MONTAULIN et le département de l'AUBE . Notamment : étude et critique de gestion des collectivités administratives ( finances , impôts , équipement , urbanisme , environnement )

Crue centennale auboise : tous pourris : mars , avril , mai !! , juin ??

Qui l'eut crue centennale?

 

C dans l'air , était plutôt dans l'eau avant-hier sur France 5 , émission  consécutive à la crue énorme touchant notamment l'AUBE et traitant plus généralement des méfaits des inondations  .

 

Triste temps pour les citoyens !!

Comment ne pas redouter que les pluies trop fréquentes n'entraînent une disette sévère comme au temps de Louis XVI et qu'avec la pression fiscale aussi lourde qu'alors sur le peuple , ( tandis que des nantis au pouvoir trichent avec leur patrimoine ) , il ne s'ensuive une révolte populaire ?

 

On ne verra probablement pas quand même le maire de TROYES tué dans une manifestation contre la cherté de l'alimentation  et le trafic de céréales , comme le fut en septembre1789  le nommé Claude HUEZ , édile accusé par la foule d'empoisonner des farines de riz venant d'Angleterre  .

Car M. BAROIN communique préventivement en journaliste - avocat - ancien ministre de l'Intérieur - député - président de la communauté d'agglomération et .......future tête de liste aux municipales de 2014 .

N'empêche que l'aréopage grand troyen ne doit pas être à ce jour serein du fait des lacunes dans l'entretien des digues . Car l'armée mexicaine des vice-présidents est loin de pratiquer le blitz krieg quand il le faudrait ......

 

Je renvoie les lecteurs de ce modeste blog à mes articles des 5/1 ,9/1 , 13/1 et 27/12/2012 que le site auboisementcorrect.com a bien voulu rediffuser  .

 

  crue-centennale.jpg

 

Faire le TRI dans le PPRI

 

 

Je suis évidemment allé le 8 décembre consulter le dossier en mairie de St PARRES AUX TERTRES , y rencontrer le président de la commission d'enquête et déposer des observations , à savoir :

 

1) la demande de déclaration d'intérêt général et d'utilité publique ainsi que d'établissement de servitudes a été faite par délibération du 3/2/2012 c'est à dire avant que TROYES soit classée TRI ( territoire à risque important d'inondation ) par arrêté ministériel du  6/11/2012 . Ce classement fait intervenir un préfet coordonnateur de bassin qui doit consulter règlementairement le public sur un plan de gestion des risques . Or , au jour de l'arrêté du préfet de l'Aube lançant l'enquête publique , ces formalités n'étaient pas accomplies .

 

2) la délimitation des zones inondables n'apparaît pas pertinente , car fondée sur des relevés topographiques antérieurs aux données numériques en 3D effectués par l'Etat à partir d'avion ( presse locale du 30/11/2012 ).

 

3) même si VERRIERES , intégrée au grand TROYES en janvier 2011 , n'a pas de digue de protection , il conviendrait d'y situer le dispositif amont de comptage de débit d'entrée dans l'agglomération .

 

La commission d'enquête n'a pas cru que tout cela l'empêche de donner un avis favorable au projet , précisant " qu'il importe que les travaux puissent être lancés rapidement afin de garantir au plus tôt la stabilité de ces ouvrages de retenue et ,  par voie de conséquence , la sécurité des habitants " .

 

A noter qu'il n'y a eu que 38 observations sur les 7 registres disponibles et 15 pièces annexes , dont bon nombre des riverains directement concernés .......

 

 

 

TROYES eut aussi la vedette sur " la 2  " , dans un reportage totalement consacré au déroulement d'un jugement de Cour d'Assises se terminant par une peine de prison et condamnant à un dédommagement d'une victime .

 

Rien à voir avec l'eau débordante qui touche de plus en plus fréquemment des centaines de familles !!

Les interlocuteurs d'Yves CALVI ont pu évoquer les assurances dégâts des eaux et catastrophes naturelles payées d'ailleurs chèrement par les primes imposées par l'Etat . Il a été observé que ces procédures réparatrices avaient aussi des effets pervers sur la responsabilité des inondés et la responsabilisation anticipatrice des autorités . Mais les chèques qui sont reçus  n'indemnisent pas , ou très mal ,  le préjudice moral et psychologique des victimes des bords de mer , de lac ou de fleuve .  

 

Citoyens , de la ville et des campagnes , il vous reste à suivre les conséquences de cette maxi invasion liquide , en ne vous en tenant pas aux lamentations ordinaires et stériles des cortèges du " plus jamais ça " .

  Les élections municipales de mars 2014 approchent ................... , et il y aura alors d'autres yeux humides !!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article