Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Pratique et promotion d'actions citoyennes dans la commune de MONTAULIN et le département de l'AUBE . Notamment : étude et critique de gestion des collectivités administratives ( finances , impôts , équipement , urbanisme , environnement )

Fieffés élus locaux !!

Territoires ruraux

 

Prologue

 

La statistique produite par l'éditeur du blog fait apparaître une fréquentation marquée des articles qui concernent  les habitants aubois dans leur vie courante , notamment par les décisions et le comportement des élus territoriaux .

 

Les médias locaux invitent abondamment les citoyens à connaître , belles photos à l'appui , ce que font - ou ne font pas - ceux en charge des collectivités . Heureusement , car la communication par les élus se révèle le plus souvent insuffisante , tronquée et/ou partiale , surtout dans les villages qui ne disposent pas , du fait de la loi électorale , d'une opposition structurée .

 

Du titre

 

Références faites au dictionnaire Larousse

 

Fief :

       * droit ou revenu qu'un vassal tenait de son seigneur et en échange desquels il devait accomplir le service dû à celui-ci  .

         * zone d'influence prépondérante, secteur réservé : le fief électoral du maire .

 

Fieffé :

             * qui a un défaut au plus haut degré

             * achevé : un fieffé poltron

 

Du sujet , en préambule aux élections municipales de 2014

 

La loi tout juste votée , la ruralité est agitée par des préparatifs de renouvellement tenant compte des nouvelles règles qui vont s'imposer dans les communes et les communautés , une fois que le périmètre de ces dernières aura été

arrêté .

Car si M. LAROUSSE cite comme naturel le fief électoral du maire , celui des intercommunalités résulte de décisions administratives pouvant intégrer des communes opposantes à un regroupement .

Toujours est-il que s'il y a fief , il y a service dû au seigneur , en l'occurence depuis 1792 à la République . C'est , apparemment , ce qui fait juridiquement que le maire est dans la commune le représentant de l'Etat et qu'il doit y assurer certaines missions .

J'écris "apparemment " parceque  j'ai vu dans la presse locale que se produisent de fieffés actes ( défauts au plus haut degré ) de petits maires aubois .

Exemples : - une magistrate maltraitée lors d'une inspection d'élection à PONT/SEINE

                     - un référendum local décidé au MERIOT sur le projet de loi de mariage pour tous

 

Peut-on espérer que les décrets d'application de la loi intègreront , à défaut de statut complet de l'élu , des dispositions qui sanctionnent rapidement de tels manquements ( suspension avec mise à l'épreuve  , révocation , inéligibilité ) et ce sans frais pour les contribuables locaux en cas de recours contentieux  ?

Est-ce trop demander  , qu'à titre préventif ,  la circulaire électorale prochaine contienne au chapitre de l'élection des maires un rappel de leurs obligations ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article