Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Pratique et promotion d'actions citoyennes dans la commune de MONTAULIN et le département de l'AUBE . Notamment : étude et critique de gestion des collectivités administratives ( finances , impôts , équipement , urbanisme , environnement )

Communes - réalité budgétaire et comptable avant élection

Vient de se clore la période de vote du budget 2013 et souvent  conjointement celui des comptes de 2012 qui doit autoriser clairement la liaison passé => futur .

Dans la presse locale , s'est égrenée ce mois et le précédent , la publication de communiqués municipaux , qui hélas apparaissent formatés a minima , et ne donnent pas l'image que les habitants-contribuables sont en droit d'obtenir .

 

Qu'ai-je retenu globalement de ces diffusions ?

 

 

vie chère-copie-1

 

Des comptes de 2012

 

N'est généralement publié que le résultat final des deux sections , fonctionnement et investissement .

Très rarement est mentionnée la situation en début d'année , qui était normalement un excédent de fonctionnement à reportable au budget 2013 , et un déficit d'investissement qui doit impérativement être comblé en 2013 .

On ne voit aucune comparaison en pourcentage entre ce que le conseil municipal avait autorisé par son vote du budget et ce que le maire a effectivement dépensé et encaissé , qui peut être fort différent . De même , quand  des factures n'ont pas été payées fin décembre , on devrait en voir apparaître le total en restes à réaliser .

L'affectation de l'excédent de fonctionnement , qui fait l'objet d'une délibération spéciale , n'est quasiment jamais évoquée .

 

Par souci sécuritaire pour les élus , on fait mention de la totale conformité du compte du maire avec celui établi par le Trésorier , comptable public . Ceci est inexact , car le comptable présente des rubriques importantes sur l'évolution chiffrée du patrimoine communal et sur les dettes et créances de tiers envers la commune , qui ne figurent pas dans la nomenclature du compte du maire .

 

Du budget de 2013

 

 

Des 15 petites communes auboises dont  j'ai conservé le communiqué , je retiens qu'elles ont mis l'accent sur les taux des taxes .

Une seule a annoncé une hausse de 5% ( LA VILLENEUVE AU CHENE )  . Une seule ( SAVIERES ) a évoqué l'examen de l'état 1259 des services fiscaux qui fait connaître aux élus les bases actualisées des 4 taxes , lesquelles donnent par multiplication d'un taux à voter ,  le produit nécessaire à l'équilibre des dépenses de l'année .

Car l'impôt local s'avère généralement plus productif que simulé ; toutes les communes amassent dès lors une cagnotte , au chaud dans les caisses de l'Etat ( et non rémunérée ) .

Est-il donc de bon choix de trop taxer des habitants déjà nombreux à être imposés plus fortement par l'Etat et les autres collectivités et dont le pouvoir d'achat a régressé  ??

 

moins cher

 

Il est vrai que les taxateurs , dont beaucoup vont vouloir être réélus en mars prochain , auront à justifier à l'automne le  montant de l'avis à payer de leur dernière année du mandat .

 

Il est souhaitable que les électeurs se donnent la peine de s'informer et se former soit pour être eux-mêmes candidats , soit pour en choisir au mieux . C'est leur intérêt particulier et c'est l'intérêt général démocratique .

 

J'évoquerai dans quelque temps les contributions , taxes et redevances qui s'ajoutent aux impôts communaux ( syndicats d'eau et d'assainissement , d'entretien des rivières , de traitement des déchets , communautés de communes ) .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Charpentier 09/06/2013 10:07

Chroniqueur de la "gestion" désespérante des élus, pourriez-vous rappeler que de nombeuses communes votent en séance de conseil municipal une indemnité de "conseil" au trésorier local ( perception
) indemnité accordée généralement par les conseillers qui n'y comprennent rien, mais veulent fayotter avec leur maire bien aimé ce, en accomplissant leur rôle bien connu de chambre
d'enregistrement

Ami cochon de payant, cette indemnité est payée par votre impôt.