Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Pratique et promotion d'actions citoyennes dans la commune de MONTAULIN et le département de l'AUBE . Notamment : étude et critique de gestion des collectivités administratives ( finances , impôts , équipement , urbanisme , environnement )

Député français : quel beau parti !!

Le 2 janvier , j'ai anticipé sur la disparition du parti socialiste , du moins sous son nom , en proposant de le désigner dorénavant sous le sigle PSITT .

La débandade résultant du scrutin législatif du 11 juin , va se traduire nécessairement à l'issue du second tour par des modifications sévères dans les vieilles maisons politiques qui s'effondrent ; des ravalements n'y suffiront pas .

Le nouveau parti présidentiel , apparu l'an passé seulement , aura tout balayé sous le nom " La République en marche " , bien plus engageant que " Les Républicains " et plus confiscatoire encore de la forme attribuée à la Nation , qui appartient à tous les citoyens !!

Le nom , élément constitutif essentiel de la personne en droit civil , peut être modifié par l'obtention d'un décret , généralement parce qu'il prête parfois au ridicule et donc à des moqueries insupportables .

En politique , les noms des partis sont choisis par les militants fondateurs ou gestionnaires successifs .La seule réserve est que la désignation ne porte pas atteinte à la définition républicaine constitutionnelle .

Ensuite , les exemples ont abondé de comportements inappropriés d'élus nationaux ou locaux , voire de ministres , qui ont ridiculisé le parti dont ils se réclamaient , souvent réduit à un sigle commode mais pauvrement étiquetant pour les citoyens .

Des candidats à la députation viennent même de se présenter sans casaque partisane " pour ratisser large" , selon une expression qui n'a rien d'une bonne pratique culturale .

Pauvre France !! 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Daniel 18/06/2017 18:12

Il est extrêmement difficile de donner un nom à un parti qui est parti.
Pour le retrouver, il faudrait qu'il se retrouve lui même avec un nom ou un autre, peut importe, s'il est encore capable de trouver un véritable programme de gauche.