Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Pratique et promotion d'actions citoyennes dans la commune de MONTAULIN et le département de l'AUBE . Notamment : étude et critique de gestion des collectivités administratives ( finances , impôts , équipement , urbanisme , environnement )

TROYES CHAMPAGNE METROPOLE : conseil communautaire difficile à suivre sur le Net ...

 

A l'encontre des intentions affichées par les élus locaux sur la transparence de leurs votes et sur leur supposée proximité avec les citoyens , j'ai été fort déçu en consultant le site " troyes-champagne-metropole.fr "

Avant , sous l'enseigne Grand Troyes , on pouvait consulter les délibérations complètes , annexes incluses, et constater entre autres  le décompte des voix recueillies .

Maintenant , la diffusion est a minima ; pour les séances des 9 et 19 janvier dont les ordres du jour étaient conséquents , il manque beaucoup d'éléments pour apprécier les motifs , les contenus de base , les impacts attendus .

Comme chaque contribuable de cet EPCI , je vais devoir demander la télétransmission des délibérations ayant le plus d'incidence financière et/ou structurelle  , à savoir,

* pour la séance du 9 janvier , n°5: la charte de l'élu local ;

                                           n°7: la délégation de pouvoir du conseil communautaire au Bureau

                                          n°11: le règlement intérieur

pour la séance du 19 janvier , n°5 création et et composition des commissions organiques communautaires

                                                   n°17 extension de la compétence optionnelle assainissement

J'observe que , hors désignation de personnes , le 9 janvier sur 8 délibérations , 7 ont été prises à l'unanimité , et le 19 janvier sur 16 textes présentés aux suffrages , 14 ont été adoptés à l'unanimité .

Apparaît donc bien l'inexistence d'une majorité et d'une opposition (minorité) .

Où est l'opposition ?

Certes, la situation est due d'abord aux modes de désignation des délégués communaux , mais surtout à l'inorganisation des maires ruraux intégrés dans l'EPCI, dont les motivations et les besoins sont très divers .

C'est ainsi qu'ils furent unanimes à voter pour trois années une vaste  délégation d'attributions au président , lequel peut même en subdéléguer partie aux vice-présidents !!

Pire que la ridicule candidature du maire de Montaulin au fauteuil présidentiel , cet abandon initial de compétence est incompréhensible .

 

Autre surprenante décision unanime ( n°1 du 19 janvier ) , celle ci-après reproduite :

Comment admettre que parmi les agents salariés d'une grande communauté , il ne peut se trouver , dans la direction générale des services , un cadre qualifié pour remplir le rôle , et donc éviter qu'un agent de l'Etat soit rétribué par la collectivité locale ?

C'est vrai que dans les petites communes les maires veulent , devant le foisonnement de règlements, se garantir de recours préfectoraux ou de contribuables, car leur secrétaire polyvalente de base et souvent à temps partiel , ne peut maîtriser totalement la complexité de la gestion locale .

 

 

Enfin ,  à propos d'opposition , quand plusieurs postes sont à pourvoir , je ne comprends pas qu'une candidature à un mandat soit mentionnée au compte rendu comme déposée contre une autre nominativement , à savoir :

" élection des vice-présidents :

Madame AMILHAU pose sa candidature face à Monsieur VIART "

 

ou , élection des membres du Bureau autres que le Président et les vice-présidents :

Monsieur TRIBOT pose sa candidature face à Monsieur DELAITRE

Madame AMILHAU pose sa candidature face à Monsieur RESLINSKI " .

 

Normalement , une candidature est proposée pour être retenue , et non pas contre une autre , ce qui correspond à l'exercice positif d'un droit et non pas à un affrontement négatif au sein de l'assemblée concernée .

A suivre !!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article