Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Le blog de montaulinfo.over-blog.com

Pratique et promotion d'actions citoyennes dans la commune de MONTAULIN et le département de l'AUBE . Notamment : étude et critique de gestion des collectivités administratives ( finances , impôts , équipement , urbanisme , environnement )

AUBE - Cadeaux communaux pour les anciens , voire tous les habitants , sans arrière-pensée !!

La page 45 de la revue " Le Courrier des Maires " du dernier mois de 2006 dévoile aux lecteurs-électeurs un abus municipal que le Conseil d'Etat a sanctionné par arrêt de juin 2016 .

Cet article d'actualité en décembre révèle jusqu'où peut aller un élu briguant un autre mandat électif .

L'absurde idée du maire dont le coût pour la commune n'est pas précisé , est d'autant plus insupportable qu'il implique le Centre Communal d'Action Sociale ( CCAS) qui a pour rôle officiel d'aider les citoyens pauvres ou nécessiteux , dont les maigres ressources sont connues confidentiellement .

D'ailleurs l'auteur de l'article indique que les colis ont été distribués en 2013  "sous conditions de ressources " . Il s'agit alors d'une aide alimentaire ponctuelle qui entre bien dans les attributions du CCAS ; ses membres sont  des élus mais aussi des personnes désignées par des organismes sociaux du département .

 

Comment traiter les anciens ? par colis (I) ou par repas (II) ?

I - Le repas

Quasi généralisée maintenant , l'organisation d'un repas réunit les anciens sous diverses modalités festives avec très souvent  le concours du CCAS local pour le service , mais aussi pour le paiement du traiteur qui intervient à l'occasion .

La presse locale en fait un compte rendu assorti d'une photo où posent doyenne et doyen de l'assemblée  et fréquemment résume un discours du maire sur les faits de l'année en cours . voir exemple  qui suit :

Cette intervention officielle confine hélas au satisfecit public , voire à la propagande de bonne gestion passée et à l'énumération de projets municipaux peu ou pas chiffrés pour être vraiment appréciés par les convives .

Le repas constitue alors un moyen de communication ciblée qui doit être payé sur le budget communal , article 6332 consacré aux relations publiques , fêtes et cérémonies  et non sur le budget du CCAS .

Mais aujourd'hui  voici qu'apparaît un bide ( sic ) au repas de CRESPY LE NEUF .

Une rebellion par abstention qui met en cause un changement subit de la décision municipale .

Ceci me permet de revenir sur la pratique du colis .

II - Le colis

Si quasi quotidiennement on a trouvé dans la presse locale de décembre des papiers sur les agapes des anciens ( j'en ai compté 44 ) , il s'en est trouvé 30 pour évoquer la distribution de colis , conçus comme cadeaux gourmands de Noêl .

Certains étaient à base de produits locaux , d'autres contenaient un assortiment d'une région  différente , par exemple le sud-ouest , et on les appelait aussi corbeilles ou paniers garnis .

Les bénéficiaires devaient parfois venir les prendre en un lieu municipal , mais le plus fréquemment ils étaient portés à domicile par des élus ; A CHARMONT SOUS BARBUISE , il y a eu une tournée en calèche ...

Pour les reporters de presse , la formule marquante la plus usitée était : " les anciens gâtés " avant les formules " choyés " et  "honorés " .

En référence au dictionnaire , on voit que gâter = altérer en pourrissant ??

Il est une commune qui a distribué au plus de 70 ans des bons d'achat de 17 euros échangeables chez tous les commerçants du centre bourg ( LA RIVIERE DE CORPS ) .

Une autre a invité au restaurant  ses aînés de plus de 65 ans , mais aussi tous ses habitants se répartissant en tables multi-générationnelles ( PRASLIN ) .

Aujourd'hui , le directeur général des deux quotidiens locaux , évoquant l'évolution de ses produits informatifs depuis le 3 novembre , écrit à propos des petites communes :" ce que nous en racontions se résumait trop souvent aux repas des anciens ; certes c'est ce que nous appelons la locale miroir , mais c'est un miroir un peu déformant . Nous avons l'ambition de rendre compte plus largement de la vie de nos territoires , dans leur richesse , dans leur diversité " .

M. le D.G. nous fait miroiter autre chose ; à voir ce que cache la surface réfléchissante !!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article